Julie Pasturaud MEZZO-SOPRANO

Révélation absolue
avec Julie Pasturaud,
comédienne ahurissante,
dont le timbre de mezzo
transfigure chacune des
interventions, Bergère hilarante
ou Ecureuil boulversant.

L’Enfant et les Sortilèges, Orchestre National de Lyon
Salle Pleyel, L. Bury pour Forum Opera
FORTHCOMING CONCERTS

Le jeudi 26 octobre 2017
Falstaff à l’Opéra de Paris

Meg Page dans Falstaff dirigé par Fabio Luisi dans une mise en scène de Christophe Pitoiset

Sir John Falstaff : Bryn Terfel
Ford : Franco Vassallo
Mrs Alice Ford : Aleksandra Kurzak
Nannetta : Julie Fuchs
Mrs Quickly : Varduhi Abrahamyan
Mrs Meg Page : Julie Pasturaud
Fenton : Francesco Demuro
Dottore Cajus : Graham Clark
Bardolfo : Rodolphe Briand
Pistola : Thomas Dear

Le dimanche 29 octobre 2017
Falstaff à l’Opéra de Paris

Meg Page dans Falstaff dirigé par Fabio Luisi dans une mise en scène de Christophe Pitoiset

Sir John Falstaff : Bryn Terfel
Ford : Franco Vassallo
Mrs Alice Ford : Aleksandra Kurzak
Nannetta : Julie Fuchs
Mrs Quickly : Varduhi Abrahamyan
Mrs Meg Page : Julie Pasturaud
Fenton : Francesco Demuro
Dottore Cajus : Graham Clark
Bardolfo : Rodolphe Briand
Pistola : Thomas Dear

Le mercredi 1er novembre 2017
Falstaff à l’Opéra de Paris

Meg Page dans Falstaff dirigé par Fabio Luisi dans une mise en scène de Christophe Pitoiset

Sir John Falstaff : Bryn Terfel
Ford : Franco Vassallo
Mrs Alice Ford : Aleksandra Kurzak
Nannetta : Julie Fuchs
Mrs Quickly : Varduhi Abrahamyan
Mrs Meg Page : Julie Pasturaud
Fenton : Francesco Demuro
Dottore Cajus : Graham Clark
Bardolfo : Rodolphe Briand
Pistola : Thomas Dear

Le samedi 4 novembre 2017
Falstaff à l’Opéra de Paris

Meg Page dans Falstaff dirigé par Fabio Luisi dans une mise en scène de Christophe Pitoiset

Sir John Falstaff : Bryn Terfel
Ford : Franco Vassallo
Mrs Alice Ford : Aleksandra Kurzak
Nannetta : Julie Fuchs
Mrs Quickly : Varduhi Abrahamyan
Mrs Meg Page : Julie Pasturaud
Fenton : Francesco Demuro
Dottore Cajus : Graham Clark
Bardolfo : Rodolphe Briand
Pistola : Thomas Dear

Le mardi 7 novembre 2017
Falstaff à l’Opéra de Paris

Meg Page dans Falstaff dirigé par Fabio Luisi dans une mise en scène de Christophe Pitoiset

Sir John Falstaff : Bryn Terfel
Ford : Franco Vassallo
Mrs Alice Ford : Aleksandra Kurzak
Nannetta : Julie Fuchs
Mrs Quickly : Varduhi Abrahamyan
Mrs Meg Page : Julie Pasturaud
Fenton : Francesco Demuro
Dottore Cajus : Graham Clark
Bardolfo : Rodolphe Briand
Pistola : Thomas Dear

Le vendredi 10 novembre 2017
Falstaff à l’Opéra de Paris

Meg Page dans Falstaff dirigé par Fabio Luisi dans une mise en scène de Christophe Pitoiset

Sir John Falstaff : Bryn Terfel
Ford : Franco Vassallo
Mrs Alice Ford : Aleksandra Kurzak
Nannetta : Julie Fuchs
Mrs Quickly : Varduhi Abrahamyan
Mrs Meg Page : Julie Pasturaud
Fenton : Francesco Demuro
Dottore Cajus : Graham Clark
Bardolfo : Rodolphe Briand
Pistola : Thomas Dear

Le jeudi 16 novembre 2017
Falstaff à l’Opéra de Paris

Meg Page dans Falstaff dirigé par Fabio Luisi dans une mise en scène de Christophe Pitoiset

Sir John Falstaff : Bryn Terfel
Ford : Franco Vassallo
Mrs Alice Ford : Aleksandra Kurzak
Nannetta : Julie Fuchs
Mrs Quickly : Varduhi Abrahamyan
Mrs Meg Page : Julie Pasturaud
Fenton : Francesco Demuro
Dottore Cajus : Graham Clark
Bardolfo : Rodolphe Briand
Pistola : Thomas Dear

BIOGRAPHY

French Mezzo-soprano Julie Pasturaud studied at the Guildhall School of Music and Drama where she attended the Opera Course and obtained a Masters Degree in music performance.
She made her debut at the Glyndebourne Festival Opera in the role of Dama in Macbeth Verdi conducted by Vladimir Jurowski and directed by Richard Jones, a concert was given at the Royal Albert Hall.
She sang Mercédès in Carmen Bizet in David Mc Vicar famous production for Glyndebourne, Laura in Iolanta Tchaïkovski at the Royal Festival Hall with the LPO conducted by Vladimir Jurowski, Speranza in Orfeo Monteverdi at the Opéra de Lyon, Lucretia in the Rape of Lucretia Britten at the Barbican Hall, Virtu in Robert Carsen’s Incoronazione di Poppea Monteverdi at the Opéra National Bordeaux , Geneviève in Pelléas et Mélisande Debussy at Sadler’s Wells London..
Julie took part in the world premiere of La Métamorphose a new opera by Michaël Levinas, created at the Opéra de Lille in March 2011.
She was the Chair/the Bat for the new production of l’Enfant et les Sortilèges Ravel directed by Laurent Pelly at Glyndebourne Festival Opera (Kazushi Ono) and at Teatro dell’Opera di Roma (Charles Dutoit).
She was Junon in Orphée aux Enfers Offenbach directed by Laura Scozzi at the Opéra National de Bordeaux, Oenone in Hippolyte et Aricie Rameau at Glyndebourne Festival Opera conducted by William Christie and directed by Jonathan Kent, Alisa in Lucia di Lammermor Donizetti at the Opéra de Lille conducted by Roberto Rizzi Brignoli and directed by Stanislas Nordey.
She was Sister Catherine in Jeanne d’Arc au Bûcher Honneger with Orchestre Philharmonique Royal de Liège conducted by Christian Arming, Miss Benson in Lakmé Delibes directed by Lilo Baur and conducted by Laurent Campellone in l’Opéra d’Avignon, Mercédès in Carmen at the Verbier Festival conducted by Charles Dutoit, Tisbe in La Cenerentola Rossini at the Opéra de Lille directed by Jean Bellorini and conducted by Antonello Allemandi.
She was the Chair, the Pâtre, the Cat and the Squirrel in L’Enfant et les Sortilèges with the Orchestre National de Lyon at Pleyel conducted by Léonard Slatkin, as well as in Stockholm with the Swedish Radio Symphony Orchestra conducted by Esa Pekka Salonen, at the Philharmonie with Orchestre de Paris conducted by Esa Pekka Salonen as well, in Geneva and Lausanne with l’Orchestre de la Suisse Romande conducted by Charles Dutoit, in Munich and Koln with the Bayerischer Rundfunk Orchestra conducted by Paul Daniel, in Stuttgart with the Radio Symphony Orchestra dconducted by Stéphane Denève, in Paris with the Orchestre Philharmonique de Radio France conducted by Mikko Franck, in Monaco with l’Orchestre Philharmonique de Monte Carlo dirigé par Kazuki Yamada.
She sang Mozart’s Requiem with the ONBA in Bordeaux, the Mezzo part in La Damoiselle Elue Debussy at the Opéra de Paris, les Nuits d’Eté Berlioz with l’Orchestre National de Lyon.
Julie Pasturaud will be La Ciesca in Gianni Schicchi Puccini in Montpellier, Beethoven’s 9th Symphony with the Orchestre National des Pays de la Loire. She will make her debut at the Opéra de Paris in Falstaff in October 2017, she will be Alisa in Lucia di Lammermoor Donizetti and Zulma in L’Italiana in Algeri Rossini at Opéra de Toulon in 2018.

BIOGRAPHIE

Formée à la prestigieuse Guildhall School of Music and Drama de Londres, Julie Pasturaud est diplômée d’un Master en Musique et d’un perfectionnement en Classe d’Opéra.
Elle a fait ses débuts au Festival de Glyndebourne dans le rôle de Dama dans Macbeth de Verdi, dirigé par Vladimir Jurowski et mise en scène par Richard Jones, dont un concert sera donné au Royal Albert Hall.
Elle a chanté le rôle de Mercédès dans Carmen de Bizet dans la célèbre mise en scène de David Mc Vicar à Glyndebourne, Laura dans Iolanta de Tchaïkovski au Royal Festival Hall avec le London Philharmonic Orchestra dirigé par Vladimir Jurowski, Speranza dans l’ Orfeo de Monteverdi à l’Opéra de Lyon, Lucrèce dans The Rape of Lucritia de Britten au Barbican Hall de Londres, Virtu dans l’Incoronazione di Poppea de Monteverdi mise en scène par Robert Carsen à l’Opéra National de Bordeaux, Geneviève dans Pelléas et Mélisande de Debussy au Sadler’s Wells de Londres.
Julie Pasturaud a participé à la première mondiale de La Métamorphose composée par Michaël Levinas et mise en scène par Stanislas Nordey, à l’Opéra de Lille en 2011.
Elle était la Bergère/la Chauve Souris dans l’Enfant et les Sortilèges de Ravel mise en scène par Laurent Pelly au Festival de Glyndebourne (Kazushi Ono) et au Teatro dell’Opera di Roma (Charles Dutoit).
Elle était Junon dans Orphée aux Enfers d’Offenbach mise en scène par Laura Scozzi à l’Opéra National de Bordeaux, Oenone dans Hippolyte et Aricie de Rameau au Festival de Glyndebourne en scène par Jonathan Kent et dirigé par William Christie, Alisa dans Lucia di Lammermoor de Donizetti à l’Opéra de Lille dirigé par Roberto Rizzi-Brignoli et mise en scène par Stanislas Nordey.
Elle fut aussi Soeur Catherine dans Jeanne d’Arc au Bûcher d’Honneger avec l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège dirigé par Christian Arming, Miss Benson dans Lakmé de Delibes dans la mise en scène de Lilo Baur dirigé par Laurent Campellone à l’Opéra d’Avignon, Mercédès dans Carmen au Festival de Verbier dirigé par Charles Dutoit, Tisbe dans La Cenerentola de Rossini à l’ Opéra de Lille dans la mise en scène de Jean Bellorini et dirigé par Antonello Allemandi.
Elle a aussi interprété, la Bergère/le Pâtre/la Chatte/l’Ecureuil dans l’Enfant et les Sortilèges avec l’Orchestre National de Lyon Salle Pleyel dirigé par Léonard Slatkin, ainsi qu’à Stockholm avec l’Orchestre Symphonique de la Radio Suédoise dirigé par Esa Pekka Salonen, à la Philharmonie avec l’Orchestre de Paris dirigé aussi par Esa Pekka Salonen, à Genêve et Lausanne avec l’Orchestre de la Suisse Romande dirigé par Charles Dutoit, à Munich et Cologne avec le Bayerischer Rundfunk Orchestra dirigé par Paul Daniel, à Stuttgart avec le Radio Symphony Orchestra dirigé par Stéphane Denève, à Paris avec l’Orchestre Philharmonique de Radio France dirigé par Mikko Franck et à Monaco avec l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo dirigé par Kazuki Yamada.
Elle a donné le Requiem de Mozart avec l’Orchestre National de Bordeaux, la Damoiselle Elue de Debussy à l’Opéra Bastille, les Nuits d’Eté de Berlioz avec l’Orchestre National de Lyon.
Elle sera La Ciesca dans Gianni Schicchi de Puccini à l’Opéra de Montpellier, elle chantera la 9e Symphonie de Beethoven avec l’Orchestre National des Pays de la Loire. Elle fera ses débuts à l’Opéra de Paris dans le rôle de Meg dans Falstaff en octobre 2017, elle sera Alisa dans Lucia di Lammermoor de Donizetti et Zulma dans L’Italiana in Algeri de Rossini à l’Opéra de Toulon en 2018.

VIDEOS ET ENREGISTREMENTS
  • L’Enfant et les Sortilèges, Glyndebourne Festival Opera 2012


    With kind permission from Glyndebourne

  • La Méthamorphose

    Un Opéra de Mickaël Lévinas créé à L’Opéra de Lille

REVIEWS

Cenerentola à l’Opéra de Lille 2016

"Tisbe est la mezzo-soprano au timbre chaleureux et généreux Julie Pasturaud qui joue la comédie de manière très convaincante : prétentieuse, puis minaudant ou renfrognée."

Charles Arden-Olyrix

"Et la distribution mérite elle aussi bien des éloges. Les deux méchantes sœurs rivalisent de pitreries virtuoses avec leur père Magnifico."

Emmanuel Dupuy-Diapason

Verbier Festival, 2016

Carmen – Mercédès

« Parmi les autres protagonistes, il faut mentionner la belle prestation, la belle vocalité et l’entregent de la mezzo française Julie Pasturaud (Mercédès) » Jacques Schmitt – Resmusica

Orchestre Philharmonique de Radio France, 2016

L’Enfant et les Sortilèges – La Bergère, Un Pâtre, L’Ecureuil, La Chatte

« On retrouve avec plaisir la toujours savoureuse Julie Pasturaud » José Pons – Opéra Magazine

« Le lyrisme et la fantaisie, ils s’exercent à travers les interprètes : […] les expressions gourmandes de Julie Pasturaud – Bergère, Pâtre, Ecureuil et surtout Chatte intempérante » Christophe Rizoud – Forum Opéra

« Un duo miaulé très loin de l’opéra bouffe rossinien, porté par les facétieux Jean-François Lapointe et Julie Pasturaud. » Suzanne Lay – Bachtrack

La voix des Arts

Enregistrement L’Enfant et les Sortilèges pour Naxos :

Both gentlemen are complemented by the alert, well-honed singing of mezzo-soprano Julie Pasturaud, a Bergère Louis XV whose ’Votre servante, Fauteuil’ is noticed and a Pâtre whose ’L’enfant méchant a déchiré’ has both substance and subtlety. She matches Barrard meow for sultry meow as La chatte in ‘Duo miaulé.’ As L’écureuil, the much-abused squirrel, Pasturaud excels at infusing the little creature with humanity, articulating ‘Sauve-toi, sotte ! Et la cage ? La cage ?’ with grace that highlights her tormenter’s inherent savagery.

La voix des Arts Octobre 2015

Forum Opéra

DVD Hippolyte et Aricie Glyndebourne Septembre 2014 :

La voix, souple, bien timbrée, le jeu dramatique de Julie Pasturaud lui valent d’incarner à merveille Oenone, la nourrice-confidente-
manipulatrice.
Forum Opera Yvan Beuvard

Hippolyte et aricie Glyndebourne Août 2013 :

Julie Pasturaud parvient à faire exister Oenone en quelques répliques.
Forum Opera Laurent Bury

Diapason Mag

Mention admirative à l’Enfant d’Hélène Hébrard, à Sabine Devieilhe, Julie Pasturaud, et François Piolino !

La Bergère, Un Pâtre, La Chatte, L’Ecureuil
L’Orchestre de Paris à la Philharmonie de Paris
4 et 5 Février 2015

Toute la culture

On sent d’ailleurs un véritable jeu d’acteurs, comprenant le sens ludique de ce mot : ils s’amusent et prennent plaisir (du moins le ressent-on) à réellement jouer ce qu’ils incarnent. Nous voyons donc une moue boudeuse de petit garçon sur le visage de Hélène Hébrard qui traîne les pieds en s’avançant au tout début de l’œuvre, et qui n’hésite pas à tirer effrontément la langue pour marquer son désaccord avec sa mère. Le duo des chats est, quant à lui, hilarant et les miaulements de Julie Pasturaud sont phénoménaux de réalisme. Chacune de ses interventions est d’ailleurs marquée par une implication agréable et surprenante, peut-être davantage encore que ses camarades de scène, allant jusqu’à faire mine de se laver les oreilles à la manière du félin qu’elle incarne.

La Bergère, Un Pâtre, La Chatte, L’Ecureuil
L’ Orchestre de Paris à la Philharmonie de Paris
4 et 5 Février 2015

Resmusica

Le plateau réunit une pléiade de solistes dans l’ensemble satisfaisants pour interpréter les nombreux rôles de l’œuvre, à la fois des valeurs sûres et des révélations, l’épatante Julie Pasturaud

La Bergère, La Chatte et L’Ecureuil, Un PâtreL’Enfant et les Sortilèges, Salle Pleyel Paris 29/01/13

Classique News

Voluptueuse Bergère, Julie Pasturaud laisse entrevoir, sur les quelques notes pleinement chantées que lui autorise sa partie, une large et belle voix et se révèle en outre une Chatte féline à souhait, épatante de crédibilité dans des miaulements toujours très musicaux dans un duo inénarrable, plein d’humour et de séduction.

La Bergère, La Chatte et L’Ecureuil, Un Pâtre, L’Enfant et les Sortilèges, Salle Pleyel Paris 29/01/13

Opera Now

The most substantial voice was the rich Hope of Julie Pasturaud.

Speranza dans Orféo, Opéra de Lyon

La Provence Festival d’Aix en Provence

La voix de Julie Pasturaud jaillit, les frissons guettent, ils ne partiront plus.
Concert Schubert

The Stage

Julie Pasturaud impresses with her natural comic acting, the latter for her beguiling duet-nocturne with Hero.

Ursule, Béatrice et Bénédicte, Barbican London.

The Times

There where plenty of rewards in the evening, a clock-stoppingly gorgeous women’s duet in Berlioz’s lazy, nocturnal tripletime sung by Katie van Kooten (Hero) and Julie Pasturaud (Ursule).

Ursule, Béatrice et Benedict, Barbican London.

© 2017 Julie Pasturaud - Mentions légales - Crédits